Visite d'étude au coeur de l'innovation finlandaise

Les 8 et 9 juin, les partenaires du projet ERUDITE se sont réunis à Seinäjoki pour étudier les bonnes pratiques de la Finlande, l’un des pays les plus numériques au monde.

Mis à jour le 01/07/2022

Projet ERUDITE
Partager
Le Kalevan Navetta, Centre d'art et de culture

Le télétravail, source de dynamisation des territoires

Dans les pays nordiques, le télétravail est devenu une culture managériale axée sur la réalisation d’objectifs qui s’est intensifiée avec la pandémie de la Covid-19.

En Ostrobotnie, région située à l'ouest de la Finlande, 6 municipalités ont fondé en 1999 l’agence de développement local, AISAPARI, afin de mener des projets et des actions basés sur les besoins et les attentes de la population. Ainsi un programme spécifique a été conçu avec les acteurs locaux pour pérenniser le télétravail et contribuer à la revitalisation rurale de la Finlande continentale. Des espaces de coworking ont vu le jour à travers toute la région avec pour ambition de créer un réseau national pour les télétravailleurs et leurs développeurs, favoriser le croisement des compétences et l’émergence de nouveaux projets. 

Le réseau ERNACT, fort d’une expertise de plus de 25 ans dans la conduite de projets de coopération internationale, a exposé la stratégie irlandaise du comté de Donegal. Grâce à un partenariat public-privé, la région a développé un réseau de pôles d'innovation numérique en vue de faciliter le travail à distance et les solutions de tiers-lieux et de mettre les entreprises en relation avec des centres d'expertise technologique de pointe.

Au cours des échanges, Clive Peckham de Nièvre Numérique, a mis en avant l’expérience française de la Mission Numérique du Pays Nivernais-Morvan, acteur engagé depuis près de 20 ans dans le développement des usages et des expérimentations numériques. Face à la désertification rurale, elle a pour objectif de renforcer l'attractivité et le bien vivre sur son territoire et de devenir un village du futur. Structure associative d’intérêt général, ses locaux hébergent aujourd’hui un centre de ressources numériques, un fablab, un centre de télétravail, un tiers-lieu numérique, …

L’e-santé, un enjeu crucial pour le pays

expérience de réalité virtuelle - Tampere

Précurseur dans l’adoption des nouvelles technologies, la Finlande mise sur les outils numériques pour résoudre les défis de demain, en investissant massivement dans la recherche et le développement, notamment dans le domaine de la santé.

Des hôpitaux dotés d’une technologie de pointe, d’installations dernier cri et de professionnels hautement qualifiés, aux opportunités de collaboration public-privé avec des hôpitaux universitaires et des cliniques, le gouvernement place le bien-être de ses habitants au cœur de ses politiques, avec pour ambition de devenir un modèle mondial en matière de soins de santé personnalisés et durables.

Au cours de ce séjour, notre groupe a pu découvrir quelques travaux de recherche à l’hôpital de Seinäjoki.

Face au vieillissement de sa population, l’un des plus rapides de notre planète, une équipe de scientifiques axe ses recherches sur la domotique, la robotique, l’Internet des objets et l’intelligence artificielle pour faciliter le maintien à domicile et l’assistance des personnes âgées. Dans une unité de rééducation, des physiothérapeutes conçoivent de nouveaux bracelets et capteurs connectés pour mieux cibler les troubles de leurs patients, suivre leurs résultats, améliorer le processus de guérison et rétablir leur motricité. 

A l'université des sciences appliquées de Tampere, le centre de télémédecine héberge un laboratoire de démonstration d'une future maison intelligente avec des équipements et des services ultramodernes. La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont également à l’étude pour inventer de nouvelles solutions innovantes en vue de contribuer à l’autonomie des personnes âgées et dépendantes.

La méthodologie SEROI+ en pratique

Créée dans le cadre du projet ERUDITE, la méthodologie SEROI+ permet d'évaluer et de surveiller les produits et services, existants ou prévus, offrant des rendements économiques, sociaux et environnementaux sur investissement, en mesurant des indicateurs et des valeurs pertinents. Elle accompagne les organismes publics et privés dans la sélection, le développement et la conception de nouveaux produits et services répondant aux besoins de leurs communautés.

Les partenaires ont profité de cette visite en Finlande pour participer à des ateliers autour de la méthodologie SEROI+.

Un calculateur facilitant l’utilisation de cette méthodologie est actuellement en cours de développement au sein de l’université de Ljubljana en Slovénie. Une première version de ce calculateur sera présentée lors de la prochaine réunion de travail prévue début septembre à Nevers.